La 104ème Brigade d’entraînement est, comme son nom l’indique, la 104ème unité d’entraînement de soldats voulant rejoindre l’Armée Humaine. 218 jeunes soldats faisaient partie de cette brigade d’entraînement.

Keith Shadis est l’instructeur en chef dans la région Sud qui dirige et entraîne la 104ème brigade d’entrainement.

A la fin de leur entrainement les 10 meilleurs de la promotion ont été classer selon leur compétences :

1ère  : Mikasa Ackerman

2ème  : Reiner Braun 

3ème  : Bertolt Hoover

4ème  : Annie Leonhart

5ème  : Eren Jäger

6ème : Jean Kirschtein

7ème : Marco Bott

8ème : Conny Springer 

9ème : Sasha Braus

10ème : Historia Reiss 

 

Analyse des performances de l’unité par Keith Shadis


A la fin de leur classe d’entrainement l’instructeur de la 104ème brigade d’entrainement nous délivre une analyse des performances des membres les plus importants de l’histoire : 

  • Mikasa Ackerman : Un prodige qui excelle dans toutes les tâches difficiles, l’un des meilleurs soldats que l’humanité ait jamais connue. Un génie sans précédent qui ira sans doute très loin.
  • Reiner Braun : Une grande détermination doublée d’une constitution physique très solide. De plus, il est le plus apte de la section des nouvelles recrues à gagner aisément la confiance de ses camarades.
  • Bertolt Hoover : Excelle dans le maniement d’armes et technique de combat au corps à corps. Mais manque cruellement de confiance en lui.
  • Annie Leonhart : Maîtrise parfaitement l’art du combat en fusionnant puissance et précision ceux-ci sont proche de la perfection. Mais on remarque aussi un manque flagrant de solidarité.
  • Eren Jäger : Pas de talent particulier si ce n’est d’excellentes capacités en combat rapproché et une détermination à toute épreuve.
  • Jean Kirschtein : Maîtrise parfaitement les manœuvres tridimensionnels. Malheureusement il est du genre a dégainer plus vite que son ombre (impulsif) et déclenche beaucoup de conflits.
  • Sasha Braus : Très doué pour faire l’éclaireur au vue de sa rapidité écrasante et dotée d’une intuition déconcertante. Mais son excentricité la rend inapte aux opérations de groupe.
  • Conny Springer : A un bon équilibre et manœuvre aisément pour changer de direction en plein vol. Mais un peu long à la détente et pas très futé (stupide).
  • Armin Arlelt : Très faible constitution physique comparée aux normes des autres soldats mais a un esprit stratégique et théorique vif et performant.